5 livres pour changer de vie.

1- L’indispensable « Pouvoir du moment présent »

1110624-gf

Ce livre n’est en fait indispensable tant que vous n’avez pas fait l’expérience vers laquelle il pointe, après cela il est tout à fait dispensable. Si vous parvenez à saisir ce qu’essai de vous montrer ce livre vous serez instantanément libéré de toute souffrance psychologique. Il vous permettra de vous libérer de votre égo et alors d’agir avec une efficacité foudroyante par rapport à la période ou vous perdiez encore votre énergie  et votre temps dans les petites histoires du mental, et la résistance à ce qui est.

Ce que vous enseigne ce livre, restera face à la mort, restera quand vous aurez tout perdu, restera si votre environnement change du tout au tout, du jour au lendemain.

Ce vers quoi pointe ce livre vaut bien plus qu’un millions d’euro ou que toute richesse matérielle. Je dis souvent aux personnes qui m’entourent que ce livre a changé m’as vie, qu’il montre une vérité incroyablement puissante, qu’il nous connecte avec un pouvoir sans limites. Et pourtant la majorité d’entre eux ne prennent pas la peine de le lire. Ça m’a toujours étonné. Aucun d’entre eux ne refuserai un million d’euro et pourtant l’expérience vers laquelle pointe ce livre vaut bien plus qu’un million d’euro.

2-« L’homme qui voulait être heureux » pour changer ses croyances.

l'homme

Ce livre, sous forme de roman, attirera votre attention sur vos croyances et vos croyances limitantes. Changer de croyances permet de changer de vie tout simplement. Ce que vous croyez a tendance à devenir réalité.

Est-ce que vous croyez que vous êtes timide? Alors vous allez agir comme un timide. Est-ce que vous croyez que vous êtes inintéressant? Alors vous allez agir de manière inintéressante. Est-ce que vous croyez que c’est impossible de réussir telle ou telle chose? Alors votre esprit va trouver ne nombreuses preuves que c’est effectivement impossible.

Dans la plus part des cas un changement de vie commence par un changement de croyances, à l’intérieur.

3- « La semaine de quatre heures » ou comment hacker le système.

4heures

Contrairement aux deux premiers ce livre ne vous sera utile que tant que le système actuel sera en place. Mais cela dit lorsqu’il s’agit de vivre dans ce système, se passer de la puissance contenue dans ce livre c’est un peu comme jouer au échecs tout en refusant d’apprendre les règles.

La première fois que je suis tombé sur ce livre par hasard, je me suis dis en en restant à la couverture que ce devait être soit de la fumisterie, soit que ce livre que ce livre manquait énormément d’éthique. Mais il ne faut pas s’arrêter au pré-jugés, quoi que c’est vrai que ce livre ne prend en compte que peu de considérations éthiques et c’est un peu ce qui m’a manqué dedans. Cela dit il n’est pas non plus particulièrement immoral.

En lisant ce livre je ne sais combien de fois je me suis dit « Whao », « Enorme! », « C’est fou », subjugué par la puissance des propos. l’auteur fait avec les règles du système, mais les détourne, cherche la faille, afin d’utiliser les règles à son avantage de manière inattendue, nouvelle plutôt que de les subir et d’obéir de manière conformiste.

L’auteur recherche clairement plus la liberté que l’argent. Il nous enseigne que notre temps est bien plus précieux que de l’argent.

Continuer la lecture de 5 livres pour changer de vie.

N’oubliez pas que vous êtes déjà mort pour mieux vivre!

Steve Jobs : « Tout ou presque: les attentes des autres, l’orgueil, la peur de la honte ou de l’échec, disparaissent face à la mort. Seul demeure ce qui est vraiment important. Se souvenir que l’on va mourir est le meilleur moyen que je connaisse de ne pas céder à la tentation stupide de croire que l’on a quelque-chose à perdre. »

Death_and_the_Gravedigger_-_C._Schwabe

Lorsque nous commençons à faire de la merde dans notre vie en général c’est parce-que nous oublions que nous sommes déjà mort, que ce n’est qu’une question de 80 ans, ce qui à l’échelle de l’univers est … rien, complètement négligeable. Et ces 80 ans en pratique n’ont aucune différence véritable avec une petite journée. Si l’on en mode auto-pilote et qu’on laisse les choses couler, alors cela passera tout aussi vite, et l’on se retrouvera tout aussi vite incrédule devant le fait que le moment de notre mort est arrivé et que l’on a gâché tous le moment de vie que l’on avait.

On agit comme si notre temps était illimité, comme s’il n’était pas précieux. Dans ce cas là pourquoi ne pas regarder là télévision, « j’ai le temps, je passerai à l’action plus tard. Bien-sur regarder la télévision ce n’est pas ce que j’ai vraiment envie de faire de ma vie au fond, de moi. Ce n’est pas ce dont je rêvais quand j’étais enfant. Mais relax pour l’instant, j’ai le temps, et on verra après les choses seront mieux plus tard. »

Continuer la lecture de N’oubliez pas que vous êtes déjà mort pour mieux vivre!

Se détacher du langage pour arrêter de souffrir.

370px-Wiktionary-logo

Crédit image: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Wiktionary-logo.svg

Dans ces débuts il devait être évident à ses utilisateur que le langage n’était qu’un simple outils pour pointer vers des expériences connues et les partager à ses semblables. Les hommes comprirent qu’il pouvaient faire différent sons avec leur bouche pour pointer vers différentes expériences. Parmis les premiers mots se trouvaient peut-être être les nom des animaux. Ainsi lorsqu’un humain criait « Ours ! » les autres comprenaient immédiatement que celui qui prononçait cette phrase tentait de faire savoir qu’il avait vu un ours et qu’il fallait fuir, mais quand il criait « vache » tous le monde compris que l’on avait trouvé du gibier. Par la suite, bien entendu, il a été découvert la puissance de l’association des mots, pour pouvoir détailler la communication. Et en même temps, au début, il était clair que la phrase « Ours ! » n’avait, en elle-même, aucune portée de vérité ou de réalité.

Et c’est justement ce basculement qui s’est produit dans le langage. Il est passé d’un simple outils pour communiquer, pour pointer, à quelque-chose sensée porter des vérités ou des réalités en lui-même. En outre, bien-sur, le langage a été intégré à un dialogue interne : la pensée.

Continuer la lecture de Se détacher du langage pour arrêter de souffrir.

Se libérer des problèmes (ou comment ne plus avoir de problèmes en 5 minutes).

Le but de cet article est de traiter du sujet des problèmes et de vous amener à réaliser que si vous pensez avoir des problèmes, dans la grande majorité des cas c’est un sort que vous vous êtes jeté à vous même.

Ce que j’appelle problème est quelque-chose qui est, et que l’on juge qui ne devrait pas être. Ce quelque-chose peut exister réellement dans le moment présent (par exemple, j’ai froid en ce moment), mais la plupart du temps c’est une abstraction mentale (Je suis au chômage, j’ai une facture à payer, je n’ai plus d’argent, mon copain m’a trompée, je n’arrive pas à trouver une copine) et ces abstractions mentales n’ont d’existence que lorsque l’on y pense.

Avoir un problème c’est résister intérieurement. Avoir un problème ce n’est pas agir pour le résoudre. Nul besoin de faire de quelque-chose un problème pour agir dans le but d’améliorer sa situation. Avoir un problème c’est réellement penser et parler aux autres de manière récurrente de cette chose, non pas dans le but d’y trouver une solution, mais simplement dans le but de s’en plaindre, de rendre claire le fait que cette chose ne devrait pas être.

Continuer la lecture de Se libérer des problèmes (ou comment ne plus avoir de problèmes en 5 minutes).

Lancement de ce blog!

L’idée de ce blog vient de la réalisation du changement énorme qui s’est opéré en moi. Depuis 8 ans il est clair que j’ai changé du tout au tout. Une personne qui me connaissait il y a 8 ans ne me reconnaîtrait plus. Et j’ai vu également ce changement s’accélérer de manière incroyable ces 6 derniers mois. Tout cela m’a donné envie de partager cela avec vous, et de créer un blog pour cela.

Bien-sur ce changement va continuer. Bien-sur, et heureusement j’ai encore beaucoup à apprendre, et apprendre est la chose la plus fun du monde!

Je souhaites donner via ce blogs les clefs qui m’ont permit à certains moments de ma vie, d’évoluer rapidement, afin éventuellement je l’espère en toute humilité, de réussir à aider certains d’entre-vous vivent peut-être les mêmes difficultés que j’ai vécues par le passé.